Pages: [1]
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Les archives des "Pendant ce temps j'ai joué à ..."  (Lu 11909 fois)
Herondil
Modérateur
Fender Stratocaster Sunburn
*****
Messages: 1 297

''J'aime manger des sushis bien frais'.'


WWW
« le: 23 Oct 2014, 18h55 »

Voici le topic dans lequel vous pourrez retrouver tous les PCTJJA du Riff Games Show !


L'idée est simple, il s'agit de raconter une expérience de jeu en un petit texte descriptif, à la première personne, en précisant le moment (c'était un matin/soir/journée) et le temps passé dans la vraie vie à jouer au jeu concerné.

Attention, il faudra forcément finir son récit par " ... et pendant ce temps la j'ai joué à X.", pour X le jeu concerné.


L'exercice est ouvert à tout le monde, auditeurs comme Staff de Riff ! Il faut juste nous faire parvenir le texte en privé avant l'émission, pour ne pas gâcher la découverte !


Chaque semaine nous copierons ici le texte de la personne qui a bien voulu se prêter au jeu !
« Dernière édition: 24 Oct 2014, 00h31 par Herondil » Journalisée

Herondil
Modérateur
Fender Stratocaster Sunburn
*****
Messages: 1 297

''J'aime manger des sushis bien frais'.'


WWW
« Répondre #1 le: 24 Oct 2014, 00h28 »

On commence avec un truc de moi :


Ah que j'aime les jeux de gestion ! Sim City 4, Caesar 3, Civilization 2, Anno 1404, Gnomoria ou même Age Of Empire ont été, et sont toujours, des gouffres de temps monstrueux.
Alors forcément quand il a débarqué, j'étais aux anges. L'idée de gérer une colonie de péquins fraichement débarqués de nul part pour bâtir une nouvelle vie était séduisante.
Mais attention quand même. On parle ici d'un jeu indé, en 3D, développé en plusieurs années par une seule personne à en croire la légende, pour quand même 19€.
Autant dire que oui, pour le coup c'est largement au dessus de mon budget.

Le souvenir me revient même d'avoir vu un joueur streamer sa partie et de m'être dit "Bon ok, visiblement rien de révolutionaire, pas beaucoup de choix ou de profondeur, et bien sûr une production limitée car indé."
Mais bon, forcément ce souvenir me revient après avoir vu passer samedi après-midi dernier une promo sur GOG.com à 6€, promo qui m'a bien sûr fait passer rapidement à la caisse.

Alors déception ? A dire vrai au premier coup d'oeil, complètement. J'ai clairement eu l'impression de jouer à une version prototype d'Anno. Avec seuleument deux trois maisons à constuire, pas non plus des tonnes de ressources à gérer, et rien d'évolutif ou d'objectif marrant comme gérer le confort des citoyens en leur assurant une production de tapis. En plus c'est tout froid comme jeu et faut clairement un thé ou un café pour éviter de somber dans la déprime.

Malgré tout. La magie opère et l'accroche aussi. On dira ce qu'on voudra mais du moment qu'il faut gérer des sous-fifres en leur fournissant nourriture, vêtement et autres outils, j'accroche. Même si j'ai déjà fait ça 100 fois dans d'autres jeux. Ainsi passent les 3/4 premières heures, sans vraiment les voir passer.

Hélas, un évènement est arrivé alors que j'allais arrêter ma partie ... Plus de main d'oeuvre. Sur la cinquantaine de péons que composaient mon village, tout le monde était déjà occupé, affairé, alors que bien sûr je voulais m'étendre, surexploiter les mines pour contruire des trucs par exemple. Plus que ça, j'ai même vu la population diminuer, alors que les réserves de nourriture étaient plus que remplies et que les villageois avaient tout ce qu'il leur fallait.
Les plus malins l'auront compris, moi après coup, il faut gérer le vieillissement de la population. Pire encore, s'assurer que la croissance est bonne et qu'il y a suffisament d'enfant en stock pour renouveler la "working force". Si on rajoute à cela le fait qu'il faut constuire une école pour avoir des étudiants qui du coup ne travailleront qu'à leur 16 ans, on comprend vite qu'il va falloir une nouvelle stratégie de natalité d'éducation. Et pour le coup j'ai trouvé ça assez cool, c'est la première fois que je voyais des concepts comme le vieillessement de population dans un jeu . Le challenge est intéressant, car bien sûr il ne faut ni trop de naissance ni trop peu, et l'équilibre ne se trouve que dans une ville qui s'étend constament.

Et il aura fallu quelques heures en plus pour qu'enfin la machine s'active. Des heures au bout desquelles, avant d'arrêter, j'ai vu une tornade passer et raser la moitié du village. Cela peut sembler injustement aléatoire comme système ("ahah punition divine !"), mais bizarement j'ai trouvé ça bien fait, car on ne perd finalement rien de vital, et le challenge qui apparaît apporte un peu d'air à un jeu statique par nature. Et si suite à cette tornade j'avais du migrer de l'autre coté de la rivière ? Ca aurait été sympa de rebatîr un nouveau hammeau, surtout qu'il me reste de grandes réserves de ressources, et qu'au final il y a peu de victime. Très sympa, et bien loin du "oh j'ai pas eu de chance je relance la dernière sauvegarde".

A coté de ça on trouve aussi quelques défis assez impressionants pour le joueur qui débute, comme des objectifs de population à 4 chiffres, ou des modes de jeu qu'on nous promet plus hardcore.
Mais bon il est 4h du matin et faudrait quand même aller dormir.

C'était samedi dernier y'avait danse avec les stars sur TF1, et pendant ce temps (et même après) j'ai joué à Banished.


(La longueur de ce texte consitue plus un maximum qu'un minimum pour cette rubrique !)
« Dernière édition: 25 Oct 2014, 01h47 par Herondil » Journalisée

Pages: [1]
Imprimer
Aller à: